Ma liste d'envies

Guide lubrifiants

Quel lubrifiant vous convient le mieux.

Chez IntyEssentials, nous nous focalisons avant tout sur le confort sexuel et nous tenons à proposer des lubrifiants sains et sûrs pour la santé. 


Dans ce guide vous découvrirez les différents types de lubrifiants que nous vous conseillons, comment bien les choisir grâce à une liste de composants à proscrire et des graphiques comparatifs entre plusieurs produits disponibles sur le marché selon leur composition, leur pH et leur osmolarité. A l’issue de ce guide vous pourrez déterminer, quel lubrifiant vous convient le mieux que ce soit pour votre confort plaisir, pour pallier un déficit d’hydratation du vagin ou lorsque vous souffrez de douleurs génitales. 

Quels sont les différents types de lubrifiants ? 

Attention, il ne faut pas confondre lubrifiant à base d’eau et lubrifiant naturel ou bio. La plupart des lubrifiants aqueux sur le marché ne sont ni naturels ni sains pour le vagin. Ils sont souvent formulés à base de composants pétro-chimiques réputés pour leur stabilité et compliants avec les normes en matière de dispositifs médicaux, mais rarement pensés pour maintenir ou préserver l’équilibre du microbiote vaginal sur le long-terme. 


En règle générale, l’on retrouve de la glycérine (qui peut être synthétique ou végétale), des glycols (largement utilisés dans les formules cosmétiques, dans les anti-gels mais également dans les cigarettes électroniques) et force conservateurs comme des parabènes, des microbicides (nonoxyl-9, polyquaternium, etc.) etc. 


Si ces formules ont été pensées pour être stables, à savoir aseptisées, c’est un pari réussi ! Aucun micro-organisme vivant ne peut s’y épanouir, résultat : le microbiote vaginal - essentiellement constitué de bactéries - peut s’en trouver affecté. 


Ce qu’il faut en réalité savoir c’est que la réponse de l’industrie des lubrifiants intimes - dits classiques - fait preuve de myopie en matière de formulation. Certes ces lubrifiants sont stables, certes certains glissent “correctement”, bien que souvent la plupart de ces formules sont très poisseuses et laissent un résidu désagréable, sans compter la sensation de brûlure que les plus chimiques provoquent. 

Mais sont-ils réellement sûrs pour l’équilibre de la flore, sur le long-cours ? Sont-ils de nature à préserver l’épithélium fragile des muqueuses vulvo-vaginales ? Sont-ils soucieux de préserver la motilité des spermatozoïdes


Afin d'éviter tous ces inconvénients vous l'aurez compris, il faudrait idéalement que le lubrifiant soit le plus naturel possible et réponde aux exigences suivantes:  


-pH acide compris entre 4 et 4.5 idéalement. 

-Osmolarité proche de celle du mucus vaginal 330 mOsm/kg

-Exempt d'ingrédients problématiques : glycérine, glycols, parabènes et microbicides. 

Les lubrifiants à base d'eau

Les lubrifiants à base d’eau sont idéaux car ils hydratent les muqueuses en plus d’offrir une sensation de glisse naturelle, ils contribuent à réguler le pH vaginal et sont totalement compatibles avec les préservatifs et sextoys en silicone. Avec une composition saine exempte de produits toxiques, une osmolarité parfaite et un pH adapté: ils préservent la santé des tissus muqueux et l'intégrité des cellules, tout en apportant confort de glisse et prévention des frictions.


Cependant, les bases aqueuses sèchent plus vite car ils s’évaporent et sont vite absorbés par la peau et les tissus muqueux. Il est par conséquent utile de rappeler qu’une seule application de lubrifiant intime est rarement suffisante et qu’il est préférable d’être généreux-se dans l’emploi de ceux-ci. Il y a rarement trop de lubrifiant et il est temps de se débarrasser de cette injonction patriarcale, selon laquelle une lubrification excessive nuirait aux sensations des personnes à pénis. Que du contraire ! Utilisé à bon escient un lubrifiant est toujours une bonne idée, que ce soit pour le sexe non-pénétratif ou pour tout type de pénétration. 

lubrifiant naturel à base d'eau et d'algues par Sliquid sea
Lubrifiant naturel par Sliquid Sea avec carraghénane et un pH adapté

Les lubrifiants à base de silicone

Les lubrifiants à base de silicone sont nettement décriés car la plupart sont composés de silicones cycliques qui sont problématiques pour l'environnement et dont l’innocuité n’a pas encore été formellement démontrée. Or, il existe des formules exemptes des fameuses molécules douteuses, dites cycliques : cyclopentasiloxane et cyclométhicone en tête. 


En effet, chez IntyEssentials, nous proposons l’un des rares lubrifiants sans silicones cycliques qui n’est constitué que de Diméthicone et de Diméthiconol, des molécules très stables, hypoallergéniques et dont l’innocuité a été démontrée scientifiquement. 


En termes de sensation de glisse, les lubrifiants à base de silicone sont les meilleurs lubrifiants car ils participent au lâcher-prise en se substituant de manière satisfaisante aux sécrétion intimes, prévenant la moindre friction - qui dans les cas de dyspareunies peuvent être rédhibitoires pour le confort de la personne pénétrée.  


N’étant pas aqueux, ils n’affectent pas le pH vaginal et n’ont donc aucun impact sur la flore intime. Ils sont compatibles avec les préservatifs et représentent sans conteste les meilleurs lubrifiants à coupler aux préservatifs, tant ils enrobent le latex et le polyisoprène à merveille. 


Toutefois, ils n’hydratent pas les muqueuses vulvo-vaginales et ne sont, par conséquent, pas adaptés lorsqu’il s’agit de soulager l’inconfort quotidien lié à la sécheresse intime. Ils ne sont pas adaptés à la pénétration anale car la muqueuse ano-rectale a besoin d’être hydratée au préalable, ne bénéficiant pas des sécrétions des glandes exocrines présentes au niveau du vagin. Ils ne sont également pas compatibles avec les sextoys en silicone et autres dispositifs en silicone comme les cups, qu’ils peuvent abîmer et dont ils peuvent fragiliser la structure.

lubrifiant médical à base de silicone par DL

Fluide lubrifiant médical à base de silicone DL

Les lubrifiants à base d’huile 

Souvent, les lubrifiants à base d’huile sont composés d’un mélange d’huile de coco et d’autres huiles naturelles comme le Coco Shea par Exsens . L’avantage des lubrifiants à base d’huile est qu’en les utilisant, on profite des bienfaits apaisants, cicatrisants, hydratants, fongicides etc. que procurent les huiles qui les composent.


De plus, ils sont très intéressants pour les caresses externes et les acides gras qui les constituent sont bénéfiques à plein d’égards et notamment pour restaurer le manteau acide de la vulve et servir en tant que baume de protection pour les tissus vulvo-vaginaux fragilisés.


Néanmoins, ils ne sont pas compatibles avec les préservatifs et les digues dentaires car ils les rendent poreux et moins efficaces, qu’il s’agisse par ailleurs de ceux constitués de latex ou de polyisoprène. 


L’huile de Coco, en usage pur, peut affecter l’équilibre de la flore au long cours. En effet, réputée pour ses principes microbicides actifs grâce à sa forte concentration en acide laurique, elle pourrait en concentration pure impacter également les lactobacilles; à savoir les bonnes bactéries qui défendent le vagin. 


C’est pour cela que nous recommandons toujours des lubrifiants à base d’huile en synergie, pour diluer l’effet de l’acide laurique contenu en forte proportion dans l’huile vierge de coco. 


Ces soins sont encore plus efficaces s’ils peuvent être utilisés en combinaison avec des lubrifiants à base d’eau. Ils procurent ainsi un effet double glisse fantastique grâce à la non-miscibilité des huiles dans l’eau. Il est ainsi préférable d’appliquer le lubrifiant à base d’huile sur la vulve et celui à base d’eau sur le pénis ou le sextoy. 


Huile corps lubrifiante et bio coco karité par Exsens

Huile corps bio coco karité aux propriétés nourrissantes par Exsens 

Les lubrifiants hybrides : à base d’eau et de silicone

Les lubrifiants hybrides sont composés d’eau et d’une touche de silicone ce qui les rend compatibles avec les sextoys en silicone. Si vous ne voulez pas vous encombrer avec deux bouteilles différentes, ils sont pratiques mais ne procurent tout de même pas la double glisse que procure le mélange eau - silicone et/ ou eau - huile.


Quels sont les critères d’un bon lubrifiant à base d’eau ?

Le pH

Les lubrifiants à base d’eau ont une incidence sur le pH naturel du vagin et du rectum. Il faut donc être vigilant.e lorsque vous achetez un lubrifiant à base d’eau. 


Selon les tests, un lubrifiant contenant un pH inférieur à 3 est à proscrire. Un pH supérieur à 4,5 peut engendrer un déséquilibre dans les bactéries qui colonisent la vulve et le vagin et favoriser des affections sous-jacentes. 


Afin de vous guider, nous avons intégré un graphique qui répertorie les différents lubrifiants et leurs positions par rapport au pH vaginal. Ainsi qu’un graphique reprenant les différents hydratants vaginaux et leur taux de pH.


graphique du taux de pH des lubrifiants à base d'eau intyessentials

A. Good Clean Love Restore 

B. Replens

C. Swiss Navy Natural

D. Erosense Aqua

E. Pjur Med Repair

F. YES WB

G. KY Jelly

H. Sliquid Sea

I. Astroglide Sensitive Skin Gel

J. Astroglide Liquid

K. Durex Play

L. Balance Activ Ménopause 

M. Canesintima

N. Sensilube 

O. Sliquid Organics Natural

P. Sliquid Organics Oceanics

Q.Astroglide Warming Liquid

graphique de comparaison des taux de pH dans les hydratants vaginaux

A. Replens MD

B. Regelle 

C. YES WB

D. SYLK Natural 

E. Hyalofemme

F. Gynomunal


L’osmolarité

Pour qu’un lubrifiant à base d’eau contribue activement à l’hydratation des muqueuses vulvo-vaginales , il doit avoir une osmolarité en adéquation avec celles des tissus du vagin car l’épithélium et les muqueuses sont constamment en train de maintenir un équilibre entre la pression de l’eau à l’intérieur et à l’extérieur des cellules; ainsi elle circule librement entre les membranes cellulaires de l’épithélium non-kératinisé et le mucus.


C’est-à-dire que si l’osmolarité du lubrifiant est trop élevée par rapport à celle des cellules de la muqueuse vaginale, ces dernières peuvent imploser et contrairement, si l’osmolarité du lubrifiant est trop faible par rapport à celle des cellules de la muqueuse vaginale, elles peuvent s’en retrouver desséchées. Cette donnée est non seulement fondamentale pour le maintien d’un capital cellulaire intact et donc d’une muqueuse saine, mais cela revêt une importance capitale dans la prévention des IST car en présence de cellules fragilisées la circulation des agents infectieux dans le sang est facilitée et le risque d’infection est plus fort.


Notons également que l’osmolarité impacte aussi la motilité des spermatozoïdes et donc, si vous cherchez à concevoir, un lubrifiant avec une osmolarité proche de celle du sperme (360 mOsm/kg) est favorable. Nous vous proposons un graphique de comparaison de l’osmolarité des différents lubrifiants.


graphique de comparaison des différents lubrifiants à base d'eau sur le marché par rapport à leur osmolarité

A. Sensilube

B. Sliquid Organics Natural

C. YES WB & YES VM

D. Good Clean Love Restore 

E. Balance Activ Ménopause 

F. Canesintima

G. Astroglide Sensitive Skin Gel


H. Replens MD

I. Durex Play

J. KY Jelly

K. Pjur Med Repair

L. Astroglide Liquid

M. Astroglide Warming Liquid


Les ingrédients

Liste (non-exhaustive) des ingrédients à éviter dans un lubrifiant à base d'eau.


Parabènes: perturbateurs endocriniens à éviter surtout en cas d’antécédent de cancers hormono-dépendants. 

Glycérine: pouvoir irritant sur l’épithélium à plus de 20% de concentration. Même à une concentration inférieure à 5% la glycérine favorise la croissance des Candida et laisser apparaître une mycose. Résidu poisseux et collant.


Les Glycols (Propylène Glycol): Sont cytotoxiques et abîment les cytoplasmes. ne doivent pas dépasser les 9,9% de concentration selon l’OMS. 


Huiles minérales comme la paraffine liquide, c'est un dérivé pétrochimique occlusif qui bouche les pores de la peau et qui nuit sérieusement à l’environnement. 


Poly-quaternium 15: Génère du formaldéhyde, il est utilisé comme conservateur puissant même dans les produits de nettoyage et domestiques.


Nonoxynol-9 effet délétère démontré sur la muqueuse rectale chez les humains, risque accru d’exposition aux IST. 

Les parfums et leurs fixateurs car souvent allergisants et dans certains cas éventuellement responsables de perturbations endocriniennes.  


Certains sucres ou édulcorants pour leurs effets néfastes sur la flore intime. Les lubrifiants dits embrassables ou comestibles ne sont par conséquents recommandés qu’en usage occasionnel pour agrémenter le sexe oral en application externe. 

Comment fabriquer son propre lubrifiant naturel ? Est-ce sûr ?


Durant des siècles, les hommes et les femmes ont été très inventifs en matière de confort sexuel et les premiers lubrifiants naturels étaient essentiellement des corps gras détournés pour leurs propriétés glissantes. Cléopâtre aurait déjà eu recours à l’huile d’olive pour ses soins intimes et d’autres civilisations d’Asie, auraient déjà employé des huiles celles de sésame ou de lin comme produit lubrifiant. 


La fabrication maison de lubrifiant est tout à fait envisageable sous forme de synergies d’huiles. Elle est possible car celles-ci sont souvent très stables, hormis un rancissement possible lié à leur oxydation, leur usage en massage et pour le plaisir sont toutefois différents. 


Il faut simplement rappeler que l’usage d’un lubrifiant à base d’huile n’est pas compatible avec le préservatif car il rend le latex comme le polyisoprène (les sans latex de Manix par exemple) poreux. 


On a également vu éclore plein de recettes maison de lubrifiant avec notamment du gel d’aloe vera bio ou encore des graines de lin. 


Si ces recettes sont séduisantes de par leur insipiration slow cosmétique, il faut néanmoins rappeler que toutes les bases aqueuses sont très peu stables et donc conçues pour une consommation quasi immédiate afin d’éviter toute prolifération bactérienne qui pourrait causer des infections ou toute autre affection. 


Sans compter que la plupart des gommes végétales ne se lient pas facilement entre elles et que le pH de la composition doit être acide. A moins de disposer des compétences requises en naturopathie ou d’un diplôme de chimiste, nous vous conseillons de vous abstenir dans la mesure où le bénéfice-risque des quelques cuillères à soupe de gel de lin ou d’aloe vera pourrait vite avoir des conséquence désastreuses. 


A notre humble avis, il est préférable de faire confiance à des fabricants qui ont pu tester leur formule et la développer en toute sécurité car un lubrifiant reste un dispositif médical avant tout


Quels lubrifiants naturels choisir lorsque vous souffrez de douleurs génitales ?


Les causes des douleurs vulvo-vaginales sont nombreuses. Toutefois, elles ont un impact considérable sur le confort intime.


Pour la plupart de ces douleurs intimes, l’utilisation d’un lubrifiant de bonne qualité peut contribuer à nettement améliorer le confort voire supprimer certains effets désagréables.


Les douleurs au niveau sexuel peuvent être causées par diverses pathologies:


Muqueuses fragiles 

Certaines personnes sont plus sujettes que d'autres aux réactions d'irritation au niveau dermatologique. Les tissus épithéliaux qui forment la muqueuse ne sont pas kératinisés comme les cellules de la peau. Ils sont donc plus perméables aux agressions chimiques. 


Personnes vaginiques

Le traitement du vaginisme repose sur une réappropriation de ces sensations corporelles. Et quelques fois, l’usage de lubrifiant aide considérablement à supprimer les sensations de frictions qui déclenchent les contractions musculaires involontaires et rendent la pénétration impossible. C’est pour cette raison que l’usage d’un lubrifiant qui non seulement augmente le confort sexuel, mais prévient toute complication intime, est un atout indispensable pour la guérison des personnes souffrant de vaginisme.


Sécheresse vaginale 

À savoir, la sécheresse vaginale n'est pas toujours liée au niveau d’excitation et la frustration que le partenaire peut avoir par rapport à cela, n’a pas lieu d’être. 


Ce déficit d’hydratation vaginale peut toucher des personnes à vagin de tout âge mais elle est bien plus fréquente chez les personnes ménopausées. Le manque de lubrification ou une lubrification inadéquate sont souvent la cause des douleurs intimes que la sécheresse procure. 


Dans ce cas, il est préférable d’avoir recours à deux lubrifiants : un lubrifiant aqueux qui va hydrater les parois vaginales ainsi qu’un lubrifiant à base de silicone ou d’huile pour un effet double glisse qui limitera les frictions et apportera un confort sexuel idéal pour ce type de pathologie. 


Nos duos essentiels sont parfaits pour cet effet double glisse. Composé de l'élixir de couple par YESforLOV et le DL ou encore le Coco Shea de Exsens associé avec le Defense par Intimate Earth


Pour une utilisation optimale de ces duos, il faut appliquer le lubrifiant à base d'huile à l'entrée du vagin et la formule aqueuse sur le sexe du partenaire ou sur le sextoy. 


Dyspareunie

La dyspareunie est une pathologie liée aux douleurs lors de la pénétration. Celle-ci peut avoir des causes différentes mais si elle est à l’origine d’un manque de sécrétions naturelles, l’utilisation d’un lubrifiant à base d’eau lors des rapports sexuels est essentiels pour soulager ces douleurs. L’association d’un lubrifiant à base d’huile ou de silicone à celui à base d’eau peut aussi être intéressante pour procurer un effet double glisse en plus de l’hydratation apportée par le lubrifiant à base et encore, apporter les bienfaits des huiles. 


Cependant, si la dyspareunie est causée par d’autres pathologies, il faut faire appel à un.e professionnel.le de la santé. 


Lichen scléreux atrophique

Cette affection dermatologique a des effets désastreux sur les muqueuses vulvo-vaginales également et peut compliquer considérablement le confort intime. Les gels aqueux et huileux peuvent contribuer à restaurer l’hydratation et soulager l’inconfort lié aux crevasses et lésions typiques de cette maladie. Le silicone ne pourra soulager qu’en limitant considérablement les frictions grâce à son pouvoir glissant supérieur. 


Maladie de GOUJEROT-SJÖGREN 

Cette affection auto-immune affecte les glandes sécrétrices dont celles de Bartholin responsables d’une partie des sécrétions vaginales. Un lubrifiant quel qu’il soit permettra d’améliorer le confort lié au manque de sécrétions.

Quelles différences existe-t-il entre un lubrifiant et un hydratant vaginal ?


comparaison entre les lubrifiants et les hydratants vaginaux intyessentials
comparatif des lubrifiants et hydratants vaginaux selon vos symptômes

Comparaison des ingrédients et prix des lubrifiants vendus en pharmacie en Belgique et la marque YES

lubrifiant en pharmacie lubrilan
lubrifiant intitule
lubrifiant à base d'eau sensilube
lubrifiant naturek à base d'eau yes wb
lubrifiant naturel à base d'eau hydraulique par intimité Earth
lubrifiant naturel composition saine et bio à base d'eau et carraghénane défense par intimate Earth
lubrifiant à base d'eau Manix pure
lubrifiant à base d'eau dure play sensitive
lubrifiant intime à base d'eau saforelle


Légende :

Frequently Asked Questions(FAQ)
Notre site utilise des cookies de ceux de tierces parties afin d'assurer un fonctionnement optimal du site et de fournir une expérience utilisateur idéale et adaptée à vos préférences personnelles. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies.
Félicitations ! Vous faites partie du club IntyEssentials.