Ma liste d'envies

Toilette intime : les bons gestes

Vous avez sans doute été confronté·e à un moment ou un autre dans votre vie à des situations de doute quant à la manière de procéder en matière de soin intime. Vous avez sans nul doute aussi été exposé·e à un tas de solutions et de rituels de nettoyage miraculeux prônés par des influenceureuses ou des pseudo-scientifiques touts aussi farfelus les uns que les autres. Ce qui nous interpelle, c’est que les requêtes de recherche en matière de “nettoyage intime” concernent toute la vulve, ou le vagin a fortiori. 

ce qu'il faut savoir sur la santé sexuelle du vagin et de la vulve

Internet regorge ainsi de méthodes, pour avoir une "hygiène intime" irréprochable, qu’il faut nettoyer le vagin en profondeur, voire le désodoriser à longueur de journée. C'est totalement faux ! Une toilette intime trop poussée est au contraire néfaste pour votre santé sexuelle. Bien sûr, cela ne signifie pas qu'il ne faut pas laver la zone génitale, mais il ne faut pas le faire n'importe comment, ni avec n’importe quel type de produit nettoyant. Nous vous livrons ci-dessous tout ce qu'il faut savoir en matière de soin intime.

Ce qu'il faut savoir sur la santé sexuelle du vagin et de la vulve

Que vous ayez une pilosité pubienne ou que vous soyez épilé·e totalement ou partiellement, il faut savoir que la Nature a bien fait les choses et que ce que certain·es nomment "hygiène intime" relève en fait de l'excès.

Le vagin est "autonettoyant"

Les muqueuses vaginales se débarrassent elles-mêmes des impuretés qui les encombrent, notamment grâce aux sécrétions qu'elles produisent. Il n'est donc pas utile de les nettoyer en profondeur, ni même plusieurs fois par jour. Même au sein d'un couple cisgenre, en cas de sperme dans le vagin, il n'est pas nécessaire de procéder à un nettoyage interne. En réalité, le vagin ne devrait jamais être lavé ! Plus vous chercherez à le nettoyer, plus vous risquez de le décaper et de détruire ses défenses naturelles.

Pour éviter les troubles intimes et odeurs vaginales, il faut protéger la flore intime

Le vagin et la vulve sont protégés par la flore intime, c'est-à-dire par de "bonnes bactéries" qui empêchent la contamination par les microbes, virus et champignons. Lorsque vous souffrez de démangeaisons intimes, de pertes blanches, de rapports douloureux ou que votre odeur vaginale est désagréable, c'est parce que l'un de ces micro-organismes a réussi à prendre le dessus sur la flore.

Si vous vous lavez trop souvent, vous risquez de détruire votre microflore génitale et de laisser la vulve et le vagin sans défense. Au final, ce sont les soins intimes trop poussés qui auront provoqué des problèmes alors qu'ils étaient censés les résoudre ! C'est pour cette raison qu'il faut à tout prix éviter les produits antibactériens et antiseptiques pour votre toilette intime. Que cela soit en cas de sperme dans le vagin, parce que vous avez un vagin poilu ou que vous souffrez de douleur au vagin, rien ne justifie l'utilisation de ce type de produit en dehors d'une prescription médicale.

Fréquence, produits à utiliser : comment faire sa toilette intime ?

Les bons gestes

Pour préserver votre confort au quotidien et maintenir l'efficacité de la flore intime, seuls quelques gestes simples sont nécessaires :

  • Laver votre vulve, mais pas votre vagin, une seule fois par jour, ou uniquement si besoin,
  • Utiliser un gel intime, une mousse nettoyante intime ou un soin intime qui respecte l'acidité naturelle des muqueuses génitales, bio ou non,
  • Sécher convenablement l'entrejambe et la vulve afin d'éviter la macération,
  • Nettoyer vos sextoys avec des produits spécifiques,
  • Procéder à un essuyage de l'avant vers l'arrière quand vous allez aux toilettes.

 

yes cleanse est un des meilleurs produits pour la toilette intime

 

Le Yes Cleanse est un de nos produits préférés pour la toilette intime

Ce qu'il faut éviter 

Il y a tout un tas de choses qu'il faut éviter pour garder une zone intime saine :

  • Les lingettes intimes qui renferment des produits chimiques,
  • L'utilisation d'un gel intime parfumé, d'une solution nettoyante intime chimique, d'un soin antibactérien ou modifiant le pH des muqueuses intimes, même s'ils sont censés être bio,
  • Les parfums et déodorants pour le vagin et la vulve,
  • Le gel douche corporel qui est inadapté à la toilette intime,
  • Les douches vaginales qui décapent les muqueuses et détruisent leurs défenses,
  • Les remèdes de grand-mère à base d'ingrédients du quotidien comme le citron, le vinaigre, le yaourt, etc.,
  • Le nettoyage à la vapeur : cela ne sert à rien et vous risquez de vous brûler en plus d'altérer votre flore intime !

Si vous souffrez d'une douleur au vagin, de rapports douloureux ou si vos sécrétions vaginales sont anormalement épaisses ou malodorantes (odeur de poisson, par exemple), il faut obligatoirement consulter un médecin ou un gynécologue, car vous avez peut-être une infection ou une mycose. Ne cherchez pas à laver votre vagin pour vous débarrasser des troubles, dans tous les cas, cela ne pourra qu'aggraver la situation si vous avez besoin de soins spécifiques !

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant publication.
Félicitations ! Vous faites partie du club IntyEssentials.