Ma liste d'envies

Rapports sexuels après accouchement : Quels sont les changements possibles ?

L'accouchement est un moment unique dans une vie qui peut laisser également son lot de cicatrices psychologiques et physiques. Rapports douloureux, béance vaginale, sécheresse intime, la sexualité après accouchement est parfois difficile à réapprivoiser. Voici quelques pistes pour retrouver une vie sexuelle épanouie après la naissance de bébé, que vous souhaitiez tout miser sur le plaisir clitoridien ou reprendre les rapports pénétratifs.

sexe apres accouchement

Le sexe après accouchement : des perspectives qui peuvent changer

Le rapport au sexe après un accouchement

Fatigue liée à la grossesse et à la naissance du bébé, perturbations hormonales, nouvelle dynamique familiale à mettre en place, la période qui suit l'accouchement est riche en bouleversements. Psychologiquement, tous ces évènements peuvent avoir un retentissement sur la vie sexuelle, et ce, chez les deux partenaires.

La personne qui a accouché peut avoir du mal à s'intéresser au sexe, tandis que saon partenaire peut se sentir délaissé·e ou encore intimidé·e par ce corps qui a changé ou qui guérit toujours. Chacun·e doit retrouver son confort, tant dans le couple qu’en intimité. Le plus important, c'est d'aller à votre rythme, sans vous forcer, en vous laissant guider par vos désirs et votre intuition mais en continuant toujours à communiquer, le cas échéant, avec la personne qui partage votre vie.

Toutefois, l'aspect psychologique n'est pas le seul critère à prendre en compte pour retrouver le plaisir et recouvrer une sexualité sereine. Le problème peut aussi être physique.

Les troubles qui apparaissent parfois suite à une grossesse

Un accouchement, qu'il ait lieu par voie basse ou par césarienne, n'est pas sans conséquence sur la sphère génitale et le périnée en particulier, de même que les 9 mois de grossesse qui l'ont précédé. Suite à un accouchement, différents symptômes et troubles peuvent apparaître :

  • Rapports douloureux : traumatisée par l'accouchement et parfois par des actes médicaux au cours de celui-ci, notamment l'épisiotomie, la région génitale peut devenir très sensible. Durant les premières semaines après accouchement, les rapports pénétratifs peuvent être compliqués, car sources de douleurs. On parle alors de dyspareunie. Il faudra attendre que les muqueuses intimes et les parois du vagin aient récupéré pour envisager à nouveau la pénétration. Pour reprendre tout doucement, pensez à utiliser des anneaux de confort sexuel qui vous permettront de limiter la profondeur de pénétration et d’y aller donc à votre propre rythme.
  • Vaginisme : conséquence de rapports douloureux passés ou des douleurs consécutives à l'accouchement, le vaginisme se manifeste par un réflexe de contraction involontaire des muscles vaginaux pour empêcher tout rapport pénétratif. Il est important d’en parler à votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme d’abord. L'utilisation de dilatateurs est quelques fois préconisée peut aider à enrayer en douceur ce mécanisme de défense.
  • Atrophie vaginale : il s'agit d'une sécheresse intime importante liée à un déficit en œstrogènes. Ce trouble touche généralement les femmes à la ménopause, mais peut aussi être une conséquence de la grossesse ou de l’allaitement. Il est non seulement à l'origine d'un inconfort intime, mais rend également la pénétration douloureuse par défaut de lubrification des parois vaginales. Selon les cas, il faudra avoir recours à un lubrifiant bio ou non, un hydratant vaginal ou une prise en charge médicale pour mettre en place un traitement de fond.
  • Béance vulvaire (ou béance vaginale) : L'une des conséquences possibles et particulièrement gênantes de l'accouchement est la béance vulvaire ou vaginale qui résulte de l'affaiblissement du plancher pelvien. Ce symptôme réduit le plaisir ressenti par les deux partenaires lors de rapports pénétratifs, mais il est aussi synonyme de fuites urinaires pour la personne qui en souffre. Dans ce cas-là, une consultation avec une professionnel•le de la santé s’impose et souvent aussi des séances de rééducation périnéales.

Retrouver une sexualité épanouie après l'accouchement

Misez tout sur le clitoris

Une sexualité heureuse et épanouissante ne passe pas forcément par la pénétration vaginale. Il existe une foule d'autres façons de prendre du plaisir à deux ou en solo après l'accouchement. Il est temps de redécouvrir votre corps et votre intimité : pensez à la stimulation clitoridienne ! Que vous souhaitiez avoir recours à la pénétration ou non, n'oubliez jamais que le clitoris est votre meilleur allié pour atteindre l'orgasme. Caresses sensuelles, cunnilingus qui vous feront perdre la tête, sextoys originaux et stimulateurs clitoridiens seront vos amis durant la période post-partum, en particulier en cas de pénétration douloureuse.

Cap sur la sensualité

Dans le quotidien chamboulé par l'arrivée de bébé, on oublie parfois l'essentiel : le plaisir sexuel, c'est avant tout une affaire de connexion avec son corps et saon partenaire. Tant pour éveiller vos sens que pour renforcer les liens avec votre chérie, pensez aux massages sensuels. Choisissez des produits parfumés à la texture envoûtante qui font du bien au corps comme à l'âme. Parfaite pour masser ou se faire masser tout en prenant soin de la peau, l'huile pour le corps bio coco/karité Exsens fera des merveilles !Vous pouvez l’utiliser en toute tranquillité en massage intimes sur la vulve et même pour en prendre soin au quotidien.

La sensualité n'est pas réservée qu'au couple, il est aussi très important pour vous de retrouver un rapport apaisé avec votre corps. La sexualité ne peut être épanouissante que si vous vous sentez vous-même bien dans votre peau. Prenez soin de vous, redécouvrez vos sensations et votre anatomie en vous caressant, offrez-vous une parenthèse sensuelle en allumant des bougies parfumées ou en pratiquant l'automassage. N'hésitez pas à lâcher prise et à vous reconnecter à votre sexualité grâce à la masturbation.

La rééducation périnéale, c'est essentiel

Pour retrouver un maximum de sensations, soigner la béance vulvaire et surtout réduire le risque de souffrir d'incontinence urinaire dans les années à venir, la rééducation périnéale est primordiale. Dispensée par un·e kinésithérapeute, un·e ostéopathe, une sage-femme, un médecin ou tout·e autre professionnel·le de santé expérimenté·e dans ce domaine, elle permet de restaurer la tonicité du périnée avec efficacité.

boules de geisha pour reeducation apres accouchement
 Les boules de geisha vous permettent de muscler votre plancher
pelvien en toute facilité.

Les praticien·ne·s ont recours à diverses techniques pour renforcer le périnée :

  • Utilisation d'une sonde électronique permettant de contrôler en temps réel la capacité de contraction des muscles pelviens,
  • Rééducation manuelle à l'aide de techniques qui ont fait leurs preuves,
  • Emploi d'accessoires conçus pour effectuer des exercices de Kegel : boules de Geisha, cônes vaginaux.

Les exercices de Kegel sont très efficaces pour rétablir la tonicité du périnée. Ils ne sont pas uniquement réservés à un usage dans le cadre médical et peuvent très bien être parallèlement mis en place chez vous, pour obtenir des résultats plus rapides. Pour vous aider à les réaliser dans les meilleures conditions, nous vous proposons toute une gamme de boules de geisha adaptées à vos différents besoins. Les boules de Geisha ne sont, cependant, pas recommandées en cas d’hypertonicité du plancher pelvien. 

Réapprivoisez votre vagin

Mettre la pénétration de côté pour un temps ne veut pas dire qu'il faut totalement l'oublier. Il est tout à fait possible de se réapproprier progressivement des sensations plus agréables en apportant une réponse ciblée aux problématiques rendant les rapports pénétratifs compliqués. Si le principal souci se limite à la sécheresse vaginale, alors pensez à utiliser un lubrifiant bio ou non avant pénétration. L'emploi d'un hydratant vaginal constitue quant à lui un traitement de fond qui permet de restaurer également le confort intime en dehors des rapports. Toutefois, si le problème persiste au-delà des premières semaines après accouchement, il est important d'en parler à votre médecin traitant, votre gynécologue ou un·e endocrinologue, car l'atrophie vaginale est probablement liée à un dérèglement hormonal.

En cas de dyspareunie, voire de vaginisme, il est aussi possible de vous refamiliariser avec la pénétration progressivement en réduisant la profondeur à laquelle le sexe ou le sextoy peut aller à l'aide d'anneaux de confort sexuel, comme ceux proposés par Ohnut. Les dilatateurs vaginaux, quant à eux, sont recommandés pour soigner le vaginisme et réapprendre aux muscles du vagin à accepter la pénétration sans déclencher de mécanisme de défense. En vous concentrant sur le plaisir clitoridien, tout en réapprivoisant petit à petit vos sensations vaginales, vous parviendrez à vous reconnecter à votre intimité en douceur.

Stimulateurs clitoridiens, anneaux de confort sexuel Ohnut, dilatateurs, rééducation périnéale, pour faire face aux changements survenant dans la sexualité après accouchement, il existe aujourd'hui une foule de solutions. Restez à l'écoute de votre corps et vous devriez certainement trouver le moyen qui vous convient le mieux pour retrouver le plaisir sexuel !

 Articles liés :

 

 

Félicitations ! Vous faites partie du club IntyEssentials.